Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 mars 2013 6 09 /03 /mars /2013 21:16

AZUL A LAHVAV 

     soleil-levant.jpg  

«Amachahou rebbi ats iselhou Ats ighzif anechth ousarou» (Ecoutez, que je vous conte une histoire, Dieu fasse qu’elle soit belle, longue et se déroule comme un long fil).

Ce n’est qu’en 1969 que le premier homme a posé ses pieds sur la lune. A en croire une légende kabyle, une mémée ayant vécu à une époque remontant à la nuit des temps, a fait mieux que les astronautes de la NASA. Elle a fait tomber dans son écuelle (Thavaqith is) la lune (ayour) pour faire des sortilèges. Encouragée par ce premier exploit, elle s’est attaquée ensuite au soleil (itij), mal lui en prit. Si l’opération de descente de la lune s’est passée sans incident, ce n’était pas le cas lors de la descente du soleil où soudainement le jour s’est transformé en nuit.
Ce jour-là, elle a pris sa faucille (Amg’er) et a commencé à battre frénétiquement de l’eau versée dans un grand plat. L’émulsion produit des bulles, qui montent vers le ciel en myriades. La quantité produite est tellement considérable qu’en quelques instants le soleil est obscurci. Il rapétisse, rapétisse, jusqu’à devenir une petite boule qui tombe dans le plat de la vieille. Privés de la clarté du jour, les ténèbres s’emparent du monde, les premiers êtres humains qui ont assisté au phénomène sont affolés.
Ils courent dans tous les sens car surpris. Ceux qui connaissent les dons de sorcière de la vieille, viennent la voir et lui demandent d’utiliser ses pouvoirs magiques pour remettre le soleil à sa place. Elle essaye mais en vain. Les gens se rassemblent autour d’elle, la soupçonnant, ils se font de plus en plus menaçants. Ils s’approchent d’elle, torches à la main pour la brûler vive dans sa chaumière, afin, que peut-être le soleil reprenne sa place. Apeurée, sentant sa mort proche, elle invoque Dieu :
“Oh ya rebbi aâzizen
Ghelt’agh elghelt’a moqren
Itij illan d’eg g’enni
id itsaken t’ia imedden
Sah’argas-s ighlid d’ayen
Vghan ay inghen elghachi”
(Oh, mon Dieu !
J’ai fait une grande erreur
Le soleil qui était aux cieux
Qui donnait la clarté
Je l’ai fait tomber
Les gens veulent me tuer)
Dieu, courroucé, lui dit :
“It’ij our itsoughal s-ig’enni
Ama ouzlen id’amen
id’ame memmi-m aâzizen”
(Le soleil ne retournera au ciel,
qu’après que tu aies sacrifié ton fils bien-aimé.)
“C’est le prix à payer.”
Acculée la vieille souricière accepte le sacrifice demandé. Ce fut-là, le premier sacrifice humain du monde. Une fois l’enfant sacrifié, le soleil reprend sa place dans le ciel et brille, depuis, au firmament.
Ce sacrifice a eu un effet dissuasif sur toutes les sorcières à venir, si l’envie de faire tomber le soleil ou la lune dans leurs écuelles leur prend. Elles réfléchiront à deux fois, car automatiquement elles perdront leurs enfants.
La menace divine ayant porté ses fruits, aucune sorcière n’a pu faire descendre sur terre, ni le soleil ni la lune. Les plus hardies ne réussissent qu’à provoquer cycliquement des éclipses (Afsakh G-itij) sans aucune conséquence sur les êtres vivants sur terre. Heureusement pour nous.
Our kefount eth h’oudjay inou our kefoun ir den ts emz’ine as n-elaid an en etch ak’ soum ts h’emz’ ine ama n g’a thiouenz’ iz’ ine».
(Mes contes ne se terminent comme ne se terminent l’orge et le blé. Le jour de l’Aïd, nous mangerons de la viande et des pâtes, jusqu’à avoir des pommettes rouges et saillantes).

source : depeche kabylie 

Repost 0
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 14:21

bonjour

DSC05725

 

                                                                                               DSC05726

 

 

                                                                                   DSC05727                

bonjour

       je vous présente ces rafraîchissantes tartelettes au citron sans meringue pour changer un peu ;on peut les servir comme dessert  après un bon repas, ou bien en après midi avec une boisson  .

 pour les réaliser on aura besoin de :

  -fond de tartes deja cuit , la recette est sur ce lien  (pâte sablée) , j ai choisi des petits moules carres 

  -lemon curd sur ce lien ( crème au citron )

   -amandes effilées 

préparation:

garnir chaque fond de tarte , avec la  crème au citron , garnir d amande effilées, et saupoudrer de sucre glace , garder au frais .

merci bonne réalisation 

DSC05720DSC05722DSC05723DSC05724DSC05725

Repost 0
cuisineetcitationsberbere - dans gateaux et tartes
commenter cet article
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 11:28

      bonjour

DSC05953

 DSC05956   DSC05958

DSC05955   DSC05956

   croquant ,croquet  ou bien biscotti accompagne notre pause café avec un grand plaisir  léger , croquant et se conserve longtemps dans une boite fermer hermétiquement .une recette facile et qui ne demande pas beaucoup d'ingrédients et le rendement est généreux .

 

la liste :

un bol de sucre cristallisé

un bol d oeufs entiers (on réserve 1 ou 2 jaune pour la dorure)

un bol et 1/2 d huile végétale ( bon qualité pour moi l huile de canola)

levure chimique (pour chaque 3 oeufs un paquet )

vanille ;zeste d orange ou bien arôme d amande amère 

farine selon le besoin 

du cacao ; des raisins sec sinon des arachides;des amandes .............

on commence a préchauffer le four a 180 

on mélange les oeufs ;le sucre;et l huile et vanille au fouet pour amalgamer le tout ,par la suite on ajoute la farine petit a petit et la levure. la pâte doit rester molle .

on partage notre pâte en 3 on garde une a la vanille , l autre on lui ajoute  du cacao .

on commence a façonner des boudins en superposant la pâte blanche et la pâte au cacao et on roule comme le montre les miniatures 

après on badigeonne avec les jaunes d oeufs 

on passe au four pour 15 a 20 mn après on détaille en belles  tranches et on remet au four pour les sécher des deux cotes 

retirer des cuisson et laisser complètement refroidir pour les garder  dans une boite .

 

DSC05941DSC05942DSC05943DSC05944DSC05945-copie-1DSC05946DSC05947DSC05949DSC05956DSC05951

Repost 0
cuisineetcitationsberbere - dans cookies et biscuits
commenter cet article
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 11:01

Marhaba 

DSC08781

 

DSC08780.JPG

 

DSC08779.JPG

 

 

 

   

         une douceur libanaise explosant de  saveur  ,des crêpes spécial en forme de cornet  fourrer de crème parfumer a l eau de rose et  décorer de pistache, accompagner d un sirop épais parfumer  pour couronner le tout .

ingredients:

pour la pate:

1 tasse +1/4 de tasse de farine (=

1 cas de semouline 

1 /2 tasse de lait  tiede 

1/2 tasse d eau de fleur d oranger 

1 cac de levure seche

1 cac de sucre

1cac de levure chimique 

une pincee de sel

pour la creme:

250ml de creme 35 (pour moi 15/)

250ml de lait

2 cas de sucre semoule

3cas d eau d eau de rose

pour le sirop:

1 tasse de sucre

1 tasse d eau 

 2 cas eau de rose et eau 

 

Préparation:

préparation des crêpes :

- Dans un saladier mélanger  la farine et la levure (chimique et seche)et le sucre. Faire  un puis et verser  l'eau et la fleur d'oranger et le lait .  Mélangez bien de manière à ne pas faire de grumeaux (moi  j utilise un mixeur ). Laissez reposer au moins 30min pour que la pâte gonfle et s'épaississe dans un endroit chaud (le micro-onde pour moi).

 

- Dans une poêle antiadhesive, verser des petits ronds de pâte avec une cuillère à soupe. Cuire sur une face seulement .et laisser reposer sur un linge propre . former un cornet en pinçant les bords de la crêpe de bas en haut ,fourrer de crème et trempez dans les pistaches concassées. et garder au frais 


préparation de la crème:

 - Dans une casserole, mélanger le lait et la crème tas pour tas  et le sucre. Faites porter a ébullition et ajouter l amidon diluer dans l eau de rose . Metter sur feu moyen et remuer jusqu'à épaississement de la crème. Verser dans un bol et réserver.

 

préparation du sirop :
 Mélanger tous les ingrédients. Laisser bouillir 10-15 minutes ,et ajouter 2 cas d eau de rose

et placer au frais .


merci et bonne realisation 

DSC08771.JPG
DSC08772.JPG
DSC08773.JPG
Repost 0
cuisineetcitationsberbere - dans douceurs algerienne
commenter cet article
6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 21:00

AZUL A LAHVAV 

images--1--copie-2.jpg

«Amachahou rebbi ats iselhou Ats ighzif anechth ousarou» (Ecoutez, que je vous conte une histoire, Dieu fasse qu’elle soit belle, longue et se déroule comme un long fil).

Parmi les tabous qui existent en Kabylie, il y a celui du hibou (imiârouf) que personne n’ose transgresser, jusque de nos jours. On ne le tue pas et on ne mange jamais sa chair. On le considère comme un oiseau de malheur car dit-on quand il se met à hululer il faut s’attendre à ce qu’il y ait le lendemain un décès. D’un autre côté, on le considère comme l’animal le plus sage de la gent ailée. Ce qualificatif lui est donné suite à sa confrontation victorieuse avec le roi Salomon (ag’ellid’ Slimane). Cet ag’ellid’ dit la légende régnait sans partage sur tous les volatiles de la création. Et, à ce titre il peut exiger d’eux, tout ce qu’il veut. Ag’ellid’ Slimane, qui avait plusieurs femmes vient de se marier de nouveau avec une très jeune fille resplendissante de beauté. Comme cela ne lui est jamais arrivé il aime sa nouvelle femme à la folie. Il l’isole dans son palais, et met à sa disposition une armada de servantes qui doivent se plier à ses exigences de jour comme de nuit.
Consciente de l’ascendant qu’elle a, sur son roi de mari, un jour elle lui dit :
«-Vghigh amet’rah’
S-rich g-ifrakh
Bach thafkaou atsarthath’»
(je veux une couche de duvet pour que je puisse me reposer)
Les désirs de sa favorite étant des ordres ag’ellid’ Slimane bat le rappel de ses troupes ailées. En quelques minutes le palais est assiégé par tous les volatiles du pays, qui se demandent quel est l’objet d’un tel rassemblement. C’est la première fois que ag’ellid’ Slimane leur demande une chose pareille. D’habitude, il convoque quelques uns, mais convoquer tous les oiseaux à la fois est inhabituel et cela doit sûrement cacher quelque chose !
Une fois tous les oiseaux rassemblés ag’ellid’ Slimane prend la parole et dit :
«- Thamet’t’outh iou thevgha amet’rah’
Bach akken ats arthah’
Vghigh rich ennouen at’ot’ah’»
(Ma femme désire une couche faite de votre duvet pour qu’elle puisse se reposer).
Trop heureux de plaire à leur roi, les oiseaux s’arrachent avec leurs becs de fins duvets qu’ils mettent en tas sur une grande couverture de laine tissée (ah’aïk ou aâlaou).
«Ag’ellid’ Slimane profite de l’occasion pour faire inscrire par ses scribes, les noms de tous les oiseaux qui ont répondu présent à son appel.
On s’aperçoit avec dépit que seul le hibou (imiârouf) n’est pas venu. Il est aussitôt signalé à ag’ellid’ Slimane, qui accuse mal le coup. Il se met en colère et pense déjà à la punition qu’il devra lui infliger.
Ce n’est qu’après deux jours d’absence, que le hibou se présente au palais. On le ramène devant ag’ellid’ Slimane, les yeux injectés de sang, il lui dit furieux :
«- Achou ik it’fen armi d’thoura
Ay ghar our-d oussidh ara ?»
(Qu’est-ce qui t’a retenu jusqu’à maintenant, pourquoi tu n’es pas venu au bon moment ?)
«- Je m’excuse majesté, mais j’étais fortement absorbé dans certains calculs que je n’ai pas vu le temps passé !
- Et quels calculs faisais-tu ?
- J’ai compté sans discontinuer les jours et les nuits.
- A quel résultat es-tu parvenu ?
- Je suis arrivé à déterminer qu’il y a beaucoup plus de jours que de nuits.
- Comment ça ?
- Aux jours j’ai additionné les nuits de pleine lune (thiziri) car durant ces nuits on voit comme en plein jour.
- C’est effectivement vrai ce que tu dis. D’accord je t’excuse pour le premier jour de retard, et pour le second jour qu’as-tu à dire ?
- Après avoir fini mes premiers calculs sur les jours et les nuits, je me suis mis à calculer le nombre d’hommes et de femmes vivant sur la terre.
- Et, qu’est-ce que tu as trouvé ?
- Majesté sans vouloir vous offenser, j’ai trouvé que le nombre de femmes est supérieur à celui des hommes.
- Comment es-tu arrivé à ce résultat ?
- Par le constat majesté !
- Quel constat ?
- Pour moi lors d’un litige opposant un homme à une femme, je considère qu’à chaque fois qu’un homme s’avoue vaincu et baisse les bras il devient de fait une femme. A ce type d’homme, on peut rajouter tous les hommes, même s’ils sont rois, qui obéissent aveuglément, aux caprices de leurs femmes qui leur exigent des choses insensées comme cela a été ces temps derniers !
- L’allusion est flagrante !»
Se sentant visé, ag’ellid’ Slimane se tient la barbe et réfléchit. Les paroles du hibou sont justes et justifiées, il n’a aucun prétexte pour le châtier. Assis sur son trône il bat des deux mains le rappel de tous les volatiles inscrits. Quand ils sont tous rassemblés autour de lui, il invite chacun des oiseaux à reprendre le duvet qu’il a donné. Il ne donne aucune explication mais tout le monde a compris. Les duvets qui devaient tapisser la couche de la reine, furent mis depuis ce jour dans les nids des oiseaux pour assurer aux oisillons, chaleur et douceur. C’est pour cela qu’on voit encore de nos jours dans les nids, des duvets.
Our kefount eth h’oudjay inou our kefoun ir den ts emz’ine as n-elaid an en etch ak’ soum ts h’emz’ ine ama n g’a thiouenz’ iz’ ine».
(Mes contes ne se terminent comme ne se terminent l’orge et le blé. Le jour de l’Aïd, nous mangerons de la viande et des pâtes, jusqu’à avoir des pommettes rouges et saillantes).

 source :depechedekabylie.com

Repost 0
cuisineetcitationsberbere
commenter cet article
6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 02:35

DSC00185.JPG

 

DSC00187.JPG

 

DSC00186.JPG

   Cette brioche en forme de tourbillon délicatement parfumer  a la cannelle et a l'erable hyper-moelleuse accompagnera une bonne tasse de chocolat chaud ou de latte , pour nous tenir au chaud cet hiver .

ingrédients pour la pâte a brioche:

4 tasses +1/2 tasse de farine 

1/2 tasse de sucre semoule

1/3 tasse de beurre ou de margarine 

2 oeufs entiers

2 cas de levure sèche instantané  ( boulangere) 

1 paquet de levure chimique

2 cas de lait en poudre 

1 tasse de lait tiède ( + de l eau si necessaire)

vanille , sel

pour la garniture :

sirop d érable 

cannelle

pour le glaçage:

sirop d érable + sucre glace ( 2cas de sirop d erable +4 a 5 cas de sucre) , mélanger pour obtenir un glaçage assez fluide

préparation:

dans un grand bol ( pétrin pour moi) mettre les ingrédients , bien mélanger et ramasser avec le lait pour obtenir une pâte homogène et molle , ajouter de l eau si nécessaire , laisser reposer 30 mn , la reprendre et la pétrir encore qlq minutes , l étendre a l aide d un rouleau , badigeonner d une bonne couche de sirop d érable et saupoudrer de cannelle  (j ai pas mis trop car mon mari n aime pas la cannelle) , rouler en boudin et détailler avec un couteau ( moi j ai utiliser une ficelle pour de meilleurs résultats ) mettre les disques dans un plateau et laisser gonfler 30 a 45 mn , enfourner  dans un four préchauffé a 200°, a la sortie du four décorer avec le glaçage selon le goût .

merci et bonne réalisation 

 

 

DSC00174.JPG DSC00175.JPG

DSC00177.JPG DSC00178.JPG

DSC00182.JPG DSC00186

Repost 0
cuisineetcitationsberbere - dans brioche et viennoiserie
commenter cet article
5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 22:25

marhaba

 

DSC08079.JPG

 

 

DSC08085

 

DSC08082.JPG

  Mankoucha bjebna en fait partie du petit déjeuner dit TARWI-AA au liban , une pâte a pizza garnie d un mélange de fromage ; fêta et mozzarella , accompagner d un bon thé rouge comme je l aime  ou d autre boisson fraîche c est l idéal .

ingrédients pour la pâte des mankouchas : 1 tasse = 250ml

3 tasses de farine

1/4 de tasse d huile d olive

1 cas de levure sèche (boulangère)

1 cas de sucre ou de miel 

1 oeuf entier 

sel 

de l eau tiède selon le besoins ( environ 1 tasse) 

dans un grand bol mettre la farine , la levure , le sucre  et le sel , faire un puits et ajouter l oeuf , l huile  bien mélanger , et ramasser avec l eau pour obtenir une pâte homogène et molle ; laisser reposer  15 a 20 mn , reprendre la pâte et la pétrir qlq minute ( pétrin pour moi) laisser gonfler dans un endroit chaud pour 45 mn , partager en petite boules  , étendre en disque et étaler sur chaque disque  avec le mélange des fromages laisser encore reposer 10 mn et enfourner  dans un four chaud 250° qlq minutes , déguster chaud , ou tiède , accompagner de tranches de tomates et de concombre et de fromage labneh .

pour la garniture :

fromage fêta 

fromage mozzarella râpée 

un peu de beurre ou d huile végétale de bonne qualité ( canola pour moi) pour ramasser les deux fromages (2 cas pour moi)


mélanger le tout a fin d obtenir un mélange homogène  pour parsemer les manakiches 

merci et bonne réalisation 

 

 


DSC08074.JPG

Repost 0
cuisineetcitationsberbere - dans pain;pizza
commenter cet article
4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 16:21

 

marhaba

 

DSC08077.JPG

 

DSC08085.JPG

 

DSC08078.JPG

 

 

             On ne peut  imaginer un petit déjeuner libanais dit TARWI-AA  sans la mankoucha b zaatar , une sorte de pain rond garnie d un mélange de thym séchée , de graines de sésames et d huile d olive , très nutritif qui accompagne une variété de crudités et le fromages , je remercie ma chère sahar qui m a fait découvrir toutes ces spécialités libanaises  que j ai adopter sans hésitations .

ingrédients pour la pâte des mankouchas : 1 tasse = 250ml

3 tasses de farine

1/4 de tasse d huile d olive

1 cas de levure sèche (boulangère)

1 cas de sucre ou de miel 

1 oeuf entier 

sel 

de l eau tiède selon le besoins ( environ 1 tasse) 

dans un grand bol mettre la farine , la levure , le sucre  et le sel , faire un puits et ajouter l oeuf , l huile  bien mélanger , et ramasser avec l eau pour obtenir une pâte homogène et molle ; laisser reposer  15 a 20 mn , reprendre la pâte et la pétrir qlq minute ( pétrin pour moi) laisser gonfler dans un endroit chaud pour 45 mn , partager en petite boules  , étendre en disque et étaler sur chaque disque une cuillère a soupe du mélange laisser encore reposer 10 mn et enfourner  dans un four chaud 250° qlq minutes , déguster chaud , ou tiède , accompagner de tranches de tomates et de concombre et de fromage labneh .

pour la garniture :

thym séchée , zaatar (z3itra)

graines de sésames bonne qualité 

 sumac

sel

huile d olive selon le besoin

mélanger le tout a fin d obtenir un mélange homogène pas trop liquide juste assez pour tartiner les manakiches 

merci et bonne realisation 

 

 

 DSC08076.JPG

Repost 0
cuisineetcitationsberbere - dans pain;pizza
commenter cet article
28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 23:02

DSC08283.JPG

 

DSC08286.JPG

DSC08284.JPG

 

        une belle idée de présentation de salade d été  dans des verrines pour ressortir les belles couleurs des légumes et l harmonie des formes  .

ingrédients:

mais tendre en boite (bicolore pour moi)

un concombre anglais  couper en brunoise

une tomate  couper en brunoise 

une carotte râpée

un oignon ciboulette tranchée en rondelle

3 cas d huile d olive

1 cas de jus de citron 

thon en conserve 

olive noir 

feuille de menthe fraîche 

préparation:

 dans un bol mélanger le légumes  le jus de citron et l huile d olive ,et laisser macérer  1 h après transférer dans des verrine ou petits pots ,garnir de thon émiettée et d une olive noir et de feuille de menthe fraîche .garder au frais jusqu au moment de servir.

merci 

     
Repost 0
cuisineetcitationsberbere - dans plats algerien
commenter cet article
27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 14:16

 

DSC00148.JPG

 

DSC00149.JPG

 

DSC00152.JPG

 

 une brioche moelleuse et spongieuse , délicatement  parfumer a l orange en  forme d un nid d abeilles  pour un petit déjeuner ,ne nous fera que du bien .  

ingrédients :


 900 g de farine blanche

 2 cas de lait en poudre 
 une pincée de sel
 100 g de sucre semoule
 1 sachet de sucre vanillé ou extrait de vanille 
 zeste d une orange 

3 oeufs entiers 
 2 c.à.s. de levure boulangère
 80 ml   d'huile végétale 
 250 de jus d'orange fraîchement pressée 
 50g de beurre 


préparation 

Dans un grand bol ( bol du pétrin pour moi), mélanger la farine et le sel, creuser un puits au centre, ajouter le beurre , le sucre semoule, le sucre vanillé, le zeste d'orange, les oeufs et la levure. Verser progressivement l'huile et le jus d'orange tout en mélangeant jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène.laisser reposer 30 mn dans un endroit fermer (le micro -onde pour moi ) 
reprendre la pate  et bien pétrir. Couvrir la pâte d'un linge propre et laisser lever jusqu'à ce qu'elle ait doublé de volume environ 1 heure . Préparer des boulettes, les disposer sur une plaque beurrée ne pas trop espacer essayer  d imiter  un nid d abeilles  et laisser lever de nouveau quelques minutes (30 mn ).  et les faire cuire au four préchauffé à 180°C environ 20 mn. jusqu'à ce qu'elles soient gonflées et dorées. saupoudrer de sucre glace

bonne realisation 

Repost 0
cuisineetcitationsberbere - dans brioche et viennoiserie
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de artculinaireetcitationsberbere
  • Le blog de artculinaireetcitationsberbere
  • : des plats mijoter et des petites douceurs accompagner de citations de nos ancêtres; qui nous plonge librement dans leurs époque pleine de sagesse et de simplicité
  • Contact

Profil

  • cuisineetcitationsberbere
  • algérienne berbère et fière de l être installer depuis 9 ans au canada ingénieur d application en planification et statistique maman d un petit prince mohamed-rayen âgée de 4 ans 
j adore la cuisine surtout celle de ma mère a que je lui  rend un hommage avec mes réalisations
  • algérienne berbère et fière de l être installer depuis 9 ans au canada ingénieur d application en planification et statistique maman d un petit prince mohamed-rayen âgée de 4 ans j adore la cuisine surtout celle de ma mère a que je lui rend un hommage avec mes réalisations

script type=

Recherche

Archives

Pages

Liens