Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2013 7 27 /01 /janvier /2013 01:20

      azul       

                               la mendiante et le prince 

                     images--10-.jpg



Au cours d’une promenade, le prince d’une contrée s’était vu accoster par une jeune mendiante qui lui demanda la charité. Il lui donna une pièce d’or et lui demanda comment elle en était arrivée là.

-Mon père et ma mère sont morts alors que je n’avais qu’une année, répondit-elle et j’ai été recueillie par mon oncle paternel.
Au début, je n’avais pas eu à me plaindre, mais lorsque mes cousines et cousins sont venus au monde, tout a changé et à mesure que le temps passait la haine de ma tante à mon égard s’accroissait.

C’était moi, et moi seule, qui faisait face aux travaux ménagers pendant que mes 2 cousines passaient leur temps à se peigner, à se farder et à se mirer dans la glace. Et puis un jour, leur mère m’a chassée parce que j’ai eu le malheur de pleurer dans un coin sur mon triste sort.

Etant de nature très sensible, le prince ordonna qu’on conduisît la jeune fille dans le palais royal où elle prendrait un bon bain et obtiendrait tout ce qu’elles désiraient.
Le jeune souverain était dans les jardins de la demeure royale lorsqu’un garde lui annonça que la mendiante qu’il avait recueillie voulait le voir et le remercier avant de s’en aller.

Quand celle -ci parut devant lui, le visage et les cheveux débarrassés des traces de la misère et le corps enveloppé dans une robe propre, le prince faillit en avoir le souffle coupé ; Il n’avait encore jamais vu de créature aussi belle et, aussi gracieuse ! Comment une telle perle pouvait-elle errer le long des routes rocailleuses et mendier sa subsistance ?

-Je te remercie, mon prince, pour toute ta générosité, dit la mendiante. Maintenant je dois partir et grâce à toi j’aurai désormais le cœur léger parce que j’ai appris que les gens ne sont pas tous comme ma tante la vipère et mon oncle qui a oublié que dans mes veines coule le sang de son frère.

Emu par ces tristes propos et envoûté par la douce voix de celle qui les avait prononcés, le prince répondit :
Tu ne partiras nulle part jeune fille !!! Il ne tient qu’a toi de rester ici, dans ce palais, jusqu’à ce que ta noire chevelure devienne aussi blanche que la neige qui enveloppe les cimes que tu vois là-bas au loin ; veux-tu devenir ma femme ?
La question était si brusque et si sèche que la jeune mendiante s’évanouit. Cela avait suffit au prince pour comprendre que sa demande avait été acceptée. Et pouvait-il en être autrement ?
2 mois s’étaient écoulés et le prince n’avait encore jamais eu l’occasion de voir sa femme manger quoi que ce soit ! Au départ, elle prétendait qu’elle était trop timide pour s’asseoir à la même table que ses beaux-parents qui n’étaient autres que le roi et la reine du pays. Ensuite, voyant qu’elle ne pouvait se défaire de son complexe, on l’autorisa à prendre des repas dans sa chambre. C’était alors que le mystère s’épaissit en présence de son mari ou des serviteurs.
C’était vraiment inquiétant.

Aussi son mari décida-t-il , un jour de l’épier par le trou de la serrure. Le spectacle qu’il vit alors était l’un des plus insolites qu’il ait pu voir jusque là. La jeune princesse commença par jeter le plantureux repas par la fenêtre, ne gardant que la galette de blé qu’elle découpa en plusieurs endroits de la chambre : sur le lit, sur la chaise, sur la table, sur le bord de la cheminée, sur un chandelier, etc…. Ce travail étrange fini, elle dénoua ses cheveux, les ébouriffa de telle sorte que son aspect ressemblât un peu à celui de la mendiante qu’elle avait été naguère.
Et pour finir, elle s’arrêta devant chaque morceau de galette auquel elle demandait la charité en prenant un air pitoyable. Elle prenait alors les morceaux, les avalait et remerciait comme si c’était quelqu’un qui venait de les lui donner !
-La pauvre, se dit le prince, elle a du mal à oublier sa triste existence !

Selon la légende, la princesse vécut au palais auprès de son mari jusqu’à ce que ses cheveux soient devenus aussi blancs que la neige des montagnes. Mais elle ne parvint jamais à se débarrasser de ses habitudes de mendiante.

Les sages disent que ce que Dieu a fait, nulle main ne peut défaire.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

nadine 28/01/2013 13:46


Quel beau conte j'ai vraiment plaisir à le lire et bien sur maintenant je vais le garder précieusement et le raconter à mes enfants qui vont aussi l'adorer sans nul doute!merci pour tout ce que
tu publies sur ton blog tu nous fais toujours plaisir.

cuisineetcitationsberbere 29/01/2013 01:44



bonjour nadine


merci ma belle et cela me ravit ,grosses bises a toi et tes tresors (rabbi yahfad houmlek) et merci pour tes belles paroles ,biz


 



zizou 27/01/2013 10:21


bonjour nabila,je suis vraiment ravie d'avoir découvert ton blog,car y'a pas que la cuisine ,meme des contes qui font révé,la maintenant j'aurais des histoires a raconter a mes enfants qui
adoooorent les histoires avant de dormir,je t'envois pleinnnnn de bisous de bejaia la belle,au fait ma grand-mère paternelle est née a sidi aich..... en 1915 ,mais n'empeche elle a tjrs adoré y
faire un tour meme si on ne connais personne la bas et on n'a pas de famille,la bas,maintenant je peux dire que g une amie de sidi aich,biiiises

cuisineetcitationsberbere 29/01/2013 01:06



3aslama a weltma ,cela me fait plz de te relire merci pour tes belles paroles qui me vont droit au coeur ,si loin de mon pays et de ma famille ,merci ma soeur 


a vrai dire l idee de cree ce blog et de combiner la gastronomie aux citations et les contes est une sorte d hommage que je rend a mon pere (rabbi yarahmou) car il m a tant donner et meme apres
sa mort il est tjrs present ,et je veux tellement revivre la tradition de narration des contes de nos ancetres qui ont tjrs une morale a nous montrer .tres heureuse  de te rencontrer et j
espere que notre amitie sera la plus gourmande  biz



nadia 27/01/2013 08:30


bonjour ma belle  ,ton histoire c'est comme un coup de point qu coeur car j'ai vecu presque la meme histoire ,mais c'est une histoire propre aux kabyle je suppose !!


excellente journée ma chere ,je t'envoie toute mon amitiée du fond de cette kabylie .


bisous


nadia

cuisineetcitationsberbere 29/01/2013 00:22



bonjour tres chere nadia 


j espere ne pas t avoir apporter de la peine en publiant ce conte ,je salut ton courage et ta bravoure ma chere une vrai kabyle ,bisous et au plz de te relire a weltma



aux-delices-de-lili 27/01/2013 07:53


Merci nabila tu me rapelle mon grand-père lah yarahmou chaque nuit il me raconté un conte, et pourquoi maintenant ils le font plus?  Dmmage!!


bisous

cuisineetcitationsberbere 28/01/2013 23:49



salut ma belle ,moi aussi lilli ma grand mere rabi yarhamha et surtout papa rabbi yarahmou me raconter chaque soir un conte ,et malheureusement les temps ont changer et ca se fait plus ,mais il n
est jamais trops tard hanouna c est a nous de revivre cette belle tradition ,biz 



nadia 27/01/2013 02:19


Bonsoir,


Je te remercie pour ce merveilleux conte ça m'a fait rapeller mon enfance ou ma mere nous raconter chaque soir un conte ,c'était la belle époque!!!


Nadia de Montreal

cuisineetcitationsberbere 28/01/2013 23:46



bonjour nadia


merci a toi de le lire avec attention et de l apprecier ,cela me ravit ma chere nadia que tu retrouves des souvenirs a traver ma publication ,biz et au plz de te relire



Présentation

  • : Le blog de artculinaireetcitationsberbere
  • Le blog de artculinaireetcitationsberbere
  • : des plats mijoter et des petites douceurs accompagner de citations de nos ancêtres; qui nous plonge librement dans leurs époque pleine de sagesse et de simplicité
  • Contact

Profil

  • cuisineetcitationsberbere
  • algérienne berbère et fière de l être installer depuis 9 ans au canada ingénieur d application en planification et statistique maman d un petit prince mohamed-rayen âgée de 4 ans 
j adore la cuisine surtout celle de ma mère a que je lui  rend un hommage avec mes réalisations
  • algérienne berbère et fière de l être installer depuis 9 ans au canada ingénieur d application en planification et statistique maman d un petit prince mohamed-rayen âgée de 4 ans j adore la cuisine surtout celle de ma mère a que je lui rend un hommage avec mes réalisations

script type=

Recherche

Archives

Pages

Liens